Kyoto: les temples Tofuku-ji et Ginkaku-ji

Vendredi 25 Octobre. La météo avait prévu que c’était la pire journée de la semaine, pluie toute la journée annoncée. En effet, elle ne s’est pas trompée car il pleut déjà beaucoup lorsque nous nous levons le matin. On prend donc notre temps pour une fois car un temps comme ça ne donne pas envie de sortir. On prend le petit-déjeuner et on prépare notre programme de la journée. On avait prévu de visiter les villas impériales Katsura et Shugakuin mais elles n’ont pas voulu de nous ! En effet, pour ces visites, il faut une autorisation qu’il faut demander à l’avance à l’agence impériale. On a vu trop tard qu’on pouvait le faire également depuis Internet et quand on a réservé sur le site lundi (donc 4 jours avant), c’était noté qu’il restait 4 places pour l’une et 2 pour l’autre. On pensait que c’etait OK mais on a reçu un mail le lendemain indiquant que nos demandes avait été refusées. Nous sommes déçues car c’étaient vraiment des choses à voir sur Kyoto, avec visites gratuites et guidées.

Nous choisissons donc de visiter un temple que l’on n’avait pas prévu dans notre programme à la base mais que notre guide conseille de visiter: le temple Tofuku-ji. Il pleut toujours et déception quand nous sortons du K’s House: quelqu’un nous a pris notre super parapluie du temple des mousses. Pourtant, il avait bien une étiquette le distinguant des autres… Nous nous rabattons sur un parapluie proposé par le K’s house, plus abîmé et moins grand… Nous prenons le bus depuis la gare de Kyoto, le temple Tofuku-ji est situé pas très loin au sud. La pluie ne nous dérange pas car la visite se fait à l’intérieur. Nous avons aimé les jardins zens composés de végétations, de rochers et de sable.

Temple Tofuju-ji

Temple Tofuju-ji

Nous rejoignons ensuite la gare où nous mangeons. Comme la pluie semble s’arrêter, on décide d’aller au Ginkaku-ji, un temple très connu à Kyoto car il est appelé le pavillon d’argent (mais contrairement au temple d’or qui est recouvert d’or, celui-ci n’est pas recouvert d’argent, le propriétaire de l’époque n’a pas eu le temps).

Temple Ginkaku-ji, le pavillon d’argent

Temple Ginkaku-ji, le pavillon d’argent

Normalement, la visite de ce temple se combine avec le Nanzen-ji en empruntant entre les deux un chemin très populaire appelé chemin des philosophes (car les moines viennent y méditer depuis des siècles). Nous rejoignons ce chemin mais nous sommes un peu déçues, on s’attendait à un lieu très joli et très touristique (c’est ce qui est noté dans les guides) mais on tombe sur un chemin quasi désert. Le temps pluvieux y est peut-être pour quelque chose. Nous nous baladons un peu mais nous n’allons pas jusqu’au Nanzen-ji car il sera fermé avant que nous n’arrivions. La visite de ce temple sera pour demain. Nous reprenons donc un bus pour rejoindre le quartier de Gion avec ses boutiques traditionnelles alignées dans la grande rue. Nous traversons la rue Hanamikoji avec ses fameuses maisons de thé et restaurants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *